G . A . T 

 

 

 

 

 

 


Communiqué

 

Groupe Activiste Trans:

 

 

gataction@netcourrier.com

 



 

 

Le GAT – Groupe Activiste Trans se félicite de l’annonce de l’arrêt de la Cour de Cassation du 27 janvier 2004 : la cour vient de juger que le remboursement des opérations faites par des personnes transsexuelles devait être pris en charge par la caisse d’assurance maladie, que ces opérations soient réalisées dans des cliniques privées ou à l’hôpital public.

 

 

Il faut se rappeler en effet que par une instruction clandestine, secrète et non diffusée au public, la caisse nationale d’assurance maladie avait décidé, en toute illégalité, en juillet 1989, de réserver le remboursement de ces opérations aux seuls actes effectués dans certains hôpitaux publics, dont les chirurgiens devaient se plier aux fourches caudines de quelques psychiatres auto-proclamés « spécialistes » de la question trans, et dont le seul « art » cynique et sadique est de maintenir des années durant les trans dans un univers psycho-carcéral indigne de la médecine, sans aucune garantie d’accès aux traitements nécessaires.

 

 

En jugeant illégale cette sombre entreprise, la cour de cassation indique clairement que les personnes trans (transsexuelLEs et transgenres) ont les mêmes droits que tous les citoyens.

 

 

Le GAT – Groupe Activiste Trans, réclame la prise en compte immédiate des revendications désormais non négociables face à la toute puissance de la secte des « maîtres-psychiatres et psychanalystes » qui organisent l’asservissement des trans tombés sous leur pouvoir.

 

 

 

Paris, 29 janvier 2004