Aussi longtemps que la société sera basée sur l'autorité les anarchistes resteront en état perpétuel d'insurrection

(Elysée Reclus - Commune de Paris)

17 NOVEMBRE 2005

Jeudi, l'invité de l'émission était Maxime Foerster. Maxime a enseigné l'année dernière à HEC un cour intitulé Genres, identités, pouvoir et cette année enseigne à Audencia (école de commerce de Nantes) pour la deuxième année un cours intitulé "Contruction et déconstruction de la différence des sexes" dont une des séances est exclusivement consacrée à l'histoire du transsexualisme ...

(photos et enregistrement en bas de page)

La différence des sexes à l'épreuve de la république, (Questions contemporaines), L'Harmattan, 126 pages.

L'auteur défend la thèse que si l'on appliquait le principe d'universalisme républicain, on pourrait envisager une conception non sexuée de la citoyenneté, ce qui permettrait de fait d'en finir avec les discriminations relevant du sexe, de l'identité de genre et de l'orientation sexuelle. En fouillant dans l'histoire de France et en interprétant ce principe de citoyenneté abstraite, il a vu une convergence entre une approche queer de la subjectivité et une approche républicaine de la citoyenneté. Il a voulu montrer que la dissemblance anatomique ne devait pas se muer en sacro-sainte différence des sexes, c'est-à-dire en une théorie politique de ségrégation du masculin et du féminin fondée sur le régime de l'hétérosexisme. Paradoxalement, même si l'essai ne se penche pas directement sur les trans, il est tout entier centré sur la critique de la différence des sexes et le projet de faire sauter la division sexuelle de l'humanité.


Actualité

20 novembre : le TDOR "trans day of remember" qui est la journée de commémoration des personnes victimes de la transphobie. A l'occasion de cette journée, les associations et groupes, non seulement en France mais dans le monde entier, organisent des actions publiques.

1er décembre : journée de lutte contre le sida organisée par Act-Up Paris. Le départ est à 18h30 sur le parvis de beaubourg.

L'invité de l'émission est Maxime Foerster qui vient nous parler de l'essai "la différence des sexes à l'épreuve de la république" (l'Harmattan)

Extraits

(…) la différence des sexes ouvre la porte au féminisme et à la question trans'

Je me suis attaqué à la question de savoir si cette différence des sexes est une évidence naturelle ; bien évidemment non, et tout l'enjeu de mon travail a été d'essayer d'argumenter contre ce qui paraît tellement évident ; j'ai donc travaillé sur la généalogie de ce concept pour identifier comment la différence des sexes est devenue une théorie politique qui est précisément la théorie politique du masculin, du féminin et des conditions de leur agencement ;

(…) au moment de la révolution française, au moment de l'émergence de la république et du principe de l'égalité de tous devant la loi, comment peut-on d'un côté émancipé les citoyens juifs, protestants, affranchir les esclaves, ce qui est tout à fait dans la logique de l'universalisme républicain et en même temps exclure les femmes ?

(…) n'y a-t-il pas eu une idéologie de la différence des sexes qui a primé sur une idéologie de l'universalisme républicain

Tout l'objet de mon livre c'est de précisément voir la torsion, la contraction qu'il y a d'une part entre un principe qui a priori n'est pas négociable "on ne discrimine pas les citoyens" avec un fait qui est que cette soi disante évidence naturelle est porteuse d'une espèce de politique discriminante qui, au nom des lois de mère nature – devenue aujourd'hui l'ordre symbolique – fait qu'on arrive à vivre dans un régime qui s'accommode assez bien de choses intempestives et réfractaires au principe même de ce régime.

(…) l'universalisme républicain est une conception abstraite de la citoyenneté qui consiste à dire que la meilleure façon de ne pas discriminer un citoyen c'est de le définir en faisant abstraction de sa race, sa religion, ses opinions politiques, son orientation sexuelle, son sexe. C'est en fait essayer d'obtenir, à travers le citoyen, une vision d'électron libre complètement non surdéterminé par des caractéristiques qui pourrait le catégoriser (…)

Ecouter l'émission

1ère partie (2750 KB)
2ème partie (2450 KB)
3ème partie (2470 KB)
4ème partie (2500 KB)
5ème partie (2440 KB)

Les photos

Retour à la page d'accueil